Patrik Schick est-ce vraiment toi ?

Arrivé fin août 2017 à l’AS Roma en provenance de la Sampdoria au terme d’un imbroglio de mercato mémorable, Patrik Schick semblait être la grosse recrue du mercato de la Louve. Pourtant deux saisons plus tard son bilan est tout simplement catastrophique. 32 matches disputés avec les giallorossi toutes compétitions confondues pour seulement 3 buts marqués, alors qu’à la Sampdoria il avait inscrit 13 buts en 35 matches. Récemment il a été particulièrement décisif avec son équipe nationale : la République Tchèque. Donnant même la victoire à son équipe face à la Slovaquie. C’est pourquoi on est en droit de se demander lorsqu’on le voit avec le maillot de la Roma si c’est bien la même personne qui est sur le terrain. Est-il mort et a été remplacé comme Avril Lavigne selon la légende urbaine d’internet ? Nous a-t-il caché un frère jumeau qui reste dans la capitale italienne ? La problème doit certainement se trouver ailleurs.

« Il n’y a pas de place pour Patrik Schick »

Image associée

Il ne s’agit pas là du fait que le bus de la Roma soit trop petit, ou encore que le staff ne prévoit pas assez de billets de train pour les déplacements à l’extérieur. Mais plutôt comme l’a dit Zdenek Zeman « La Roma joue avec trois attaquants, mais vu que la pointe de l’attaque est assurée par Dzeko, il n’y a pas de place pour Schick et il n’a pas trouvé sa position sur le terrain » l’ancien entraîneur a bien résumé le problème autour du jeune Tchèque : il n’y a pas de place pour lui dans cette équipe de la Roma. Que ce soit en 4-3-3 ou bien récemment en 4-2-3-1 la pointe va toujours à Dzeko.

Mais est-ce vraiment seulement la faute du Bosnien ? C’est difficile à croire tant Schick a eu un bon nombre d’opportunités. Partant souvent titulaire ou bien entrant souvent en cours de jeu. Mais pourtant il n’a jamais su se montrer décisif. Di Francesco n’a pas manqué d’essayer d’exalter ses qualités dans d’autres positions. Puisqu’on l’a parfois vu jouer sur le côté droit. Doté de bonnes qualités techniques et d’une bonne vitesse, il est souvent redoutable en un contre un face à un défenseur, cela aurait pu être sa chance. Pourtant il a montré de bien piètres prestations encore pire que lorsqu’il jouait en pointe.

Muscle ton jeu Patrik

Résultat de recherche d'images pour "patrik schick"

C’est ce qu’Aimé Jacquet aurait pu lui dire, s’il était dans le vestiaire avec lui. Personne ne remet en doute les qualités techniques du joueur. Pourtant il manque encore de méchanceté. On le voit souvent attaquer le ballon gentiment, facilement se faire bousculer, et perdre des balles qui semblaient impossible à perdre sous les couleurs de la Roma. Pourtant lorsqu’il joue avec son équipe nationale la donne n’est pas la même. Encore une fois ce n’est pas la même personne que l’on voit sur le terrain. Il montre une plus grande agressivité, plus de prise de risques, en somme tout ce qui lui manque pour être à la hauteur de ses attentes en club. Boniek légende du football polonais et ancien joueur de la Roma a commenté la situation de Patrik Schick « Un attaquant vit de buts non pas de dribbles ». Il faut dire que parfois lorsqu’on est buteur il ne faut pas aller chercher le beau geste. Tout ce qui compte c’est de la mettre la balle au fond des filets. C’est clairement ce qui manque au Tchèque, de muscler son jeu pour faire le sale boulot et être enfin décisif.

« Au secours Patrik Schick, vous êtes notre seul espoir »

Résultat de recherche d'images pour "patrik schick"

Malgré un bilan terriblement négatif. Il reste de l’espoir pour Schick et pour reprendre la Princesse Leïa c’est le seul espoir de la Roma en attaque. Dzeko ne pourra pas assumer la pointe tout seul toute la saison il faudra bien à un moment ou un autre que ce dernier prenne ses responsabilités et assure ce rôle là à la place du Bosnien. Les choses peuvent aller très vite pour un joueur en terme de confiance et tout particulièrement en Italie. On a vu Lorenzo Pellegrini décevoir de la sorte puis, grâce une entrée en jeu décisive contre la Lazio devenir une véritable valeur sûre adulée de tous. C’est pourquoi le sort de Schick n’est pas pour autant scellé. Un buteur a besoin de marquer pour avoir confiance, souvent un seul but peut relancer la machine. Peut-être que son entrée en jeu décisive contre la Slovaquie où il a marqué après seulement 3 minutes de jeu lui offrira la confiance nécessaire pour repartir du bon pied et faire de même avec la maillot de la Roma.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s