Lucas Paquetá, le bon choix pour l’AC Milan ?

PSG ou Liverpool ? C’est la question que beaucoup se posaient quant à l’avenir de Lucas Paquetá. Il n’en est rien, puisque le jeune brésilien devrait s’engager avec l’AC Milan l’hiver prochain, selon diverses sources plus que fiables. En effet, Gianluca Di Marzio, Fabrizio Romano et le GloboEsporte ont annoncé un transfert à 35 millions d’euros plus un bonus, moins cher donc que la clause libératoire du Brésilien (50 millions d’euros). Leonardo, nouveau directeur sportif du Milan, a d’ailleurs confirmé les informations en assurant qu’un « accord de principe » avait été trouvé avec Flamengo. Le salaire prévu est entre 1,5 et 1,7 million par an. Qu’attendre du joueur ? Est-il à la hauteur de sa réputation naissante ? Avec l’aide de spécialistes du football brésilien, FrSerieA décrypte la carrière du jeune joueur promis au Milan.

Qui es-tu, Paquetá ?

Le jeune international brésilien de 21 ans évolue actuellement au sein du Flamengo, qu’il rejoint à l’âge de 10 ans (en 2007). Natif de Paquetá, petite île paradisiaque perdue dans la baie de Guanabara à Rio de Janeiro, il est étonnant de voir aussi bien s’intégrer dans le monde du football. Combattant et toujours prêt à donner le meilleur de lui-même, il est adoré par les supporters du Flamengo qui pleurent déjà son départ, visiblement acté. Cette saison, il marque 9 buts et effectue une passe décisive en 45 matchs avec son club. Ces statistiques font de lui le plus jeune joueur à avoir participé directement à au moins dix buts dans le championnat brésilien en une saison. Il a d’ailleurs été pour la première fois sélectionné avec le Brésil et joué deux matchs amicaux.

Son avenir semble tout tracé et nombreuses sont les personnes à le considérer comme le futur du football brésilien. Neymar l’a d’ailleurs mis en avant dans une déclaration il y a quelques semaines de cela, affirmant que Paquetá est « un futur crack ». Andrew Downie, auteur de la biographie référence sur Socrates intitulée Doctor Socrates, qui a répondu à nos questions, le considère comme un futur grand. En effet, il estime que « Paquetá est l’un des meilleurs jeunes joueurs à être apparu sur la scène récemment. Jouer pour Flamengo n’est pas facile, mais il a très bien résisté à la pression ». Il continue d’encenser le jeune brésilien en affirmant que celui-ci « a réussi à impressionner tout le monde, aussi bien les supporters que Tite (sélectionneur du Brésil) ». De quoi espérer quelque chose de grand pour ce nouvel arrivant dans le championnat italien.

De nombreuses qualités à exploiter

Protagoniste de nombreuses vidéos « Brasilian crack Lucas Paquetá skills and goals 2018 HD » et autres du genre, le jeune brésilien est connu pour être fort en dribbles et dans les duels aériens. Nous avons interrogé Marcelin Chamoin, spécialiste du football brésilien et rédacteur pour le site Lucarne Opposée, pour parler des qualités principales du jeune joueur.

« Il est très bon dans le pressing et peut même rattraper les largesses de ses partenaires dans ce domaine. Techniquement, il est au-dessus de la moyenne. Quand il est enfermé dans de petits espaces, il trouve toujours un moyen de s’en sortir à base de gestes techniques qui plaisent au public. Ce n’est pas vraiment un joueur de percussion, de 1 contre 1, mais il se projette bien avec le ballon grâce à sa bonne vitesse, il peut éliminer rapidement et n’hésite pas à frapper de loin. Il a un excellent pied gauche qui le rend également dangereux sur coup franc. »

Paquetá est donc un joueur polyvalent, aussi bien capable de passer ses adversaires pour créer une occasion que de tenter des frappes lointaines grâce à son pied gauche. Même s’il doit encore perfectionner « sa concentration » et s’améliorer « dans les passes et les risques qu’il prend » d’après Marcelin Chamoin, il est évident que ce joueur peut briller dans le futur. Alex de Castro, commentateur TV chez RMC Sports, journaliste sportif, et spécialiste sur le sujet, va même plus loin dans l’éloge du joueur : « Il a ce côté fantasque, cette volonté d’humilier l’adversaire par le beau geste que l’on trouvait chez Cristiano Ronaldo à ses débuts ». Une comparaison forte, qui en dit long sur les qualités actuelles de Paquetá que beaucoup nous vendent comme l’un des jeunes les plus talentueux du moment.

Quel rôle lui réussit le mieux ?

C’est à travers cette question que nous comprenons la polyvalence du joueur. Trois spécialistes, dont Marcelin Chamoin et Alex de Castro, cités plus haut, sont en désaccord sur le sujet. Alors que le premier estime que « même s’il peut jouer plus haut, il doit être dans le cœur du jeu » en tant que milieu relayeur gauche, Alex de Castro n’est pas du même avis. Selon le journaliste de RMC Sports, Paquetá est « beaucoup trop porté vers l’avant et trop individualiste pour jouer milieu relayeur, même dans un milieu à trois ». Il rajoute : « dans le 4-3-3 de Gattuso, je pense qu’il jouera sur le côté gauche, comme il l’a souvent fait avec Flamengo ». La polyvalence de Paquetá est bien évidemment une qualité, puisqu’il peut agir sur tout le terrain, mais cela peut vite devenir un défaut. Le joueur doit faire un choix, rapidement, pour savoir s’il accentue ses qualités offensives ou s’il reste en retrait. Eric Frosio, correspondant au Brésil pour l’Equipe et France Football, partage l’avis d’Alex de Castro.

« Très clairement, je trouve que ce serait du gâchis de le cantonner au poste de milieu relayeur gauche. Ses qualités font de lui un joueur adapté pour les phases offensives. Dans le 4-3-3, on le met dans le trident de devant. C’est évidemment impossible de déloger Higuain mais on peut le mettre sur l’une des ailes, il a les qualités pour aller chercher une place de titulaire. Le plus logique serait de le faire jouer ailier gauche, comme avec Flamengo »

Paquetá doit trouver sa place dans le 4-3-3 de Gattuso, mais ne tardera pas à tenter de déloger Suso ou Çalhanoğlu de leur zone de confort, et se battra pour une place de titulaire. Cela ne peut donc qu’être bénéfique pour l’AC Milan, qui verra ses joueurs offensifs se donner encore plus pour garder leur place.

L’AC Milan, le choix idéal ?

Lucas Paquetá n’a jamais changé de club dans sa carrière, et est resté toute sa vie au Brésil. Ce changement risque d’être quelque peu compliqué pour lui, surtout en arrivant en plein milieu de la saison dans un club qui aura sûrement, d’ici-là, trouvé plus d’automatismes. Alex de Castro est sceptique sur ce choix, qualifiant le joueur de « diamant brut » qui « manque encore cruellement de rigueur tactique pour devenir un joueur majeur en Europe ». Le problème principal de Paquetá est de savoir s’il aura du temps de jeu dans ce Milan. Pleins de qualités, il va tout de même devoir se dépasser pour s’imposer, ce qui n’est pas gagné d’avance. Eric Frosio, lui, est plus positif sur l’intégration du joueur chez les rossoneri.

« Si l’AC Milan est un bon choix ? C’est difficile à dire. Ce n’est pas idiot dans la mesure où c’est un club qui se reconstruit, qui emprunte une trajectoire ascendante. Par conséquent, il peut progresser et faire ses preuves main dans la main avec le club. Par exemple, débarquer au PSG aurait été beaucoup plus compliqué. Au Milan, il peut être l’homme de la situation s’il répond aux exigences de Gattuso. Les tifosi adorent ce genre de profil, ils ont envie que ça flambe, ils ont besoin d’une étincelle. L’AC Milan est un club magnifique qui a besoin de décoller à nouveau, et Paquetá a justement ce superbe jeu qui provoque des étincelles. Cela va enthousiasmer les supporters et les dirigeants, le club et le joueur sont compatibles. »

paqueta 4

L’AC Milan a-t-il réussi à tirer le gros lot grâce à Leonardo ? C’est très probable. Bien qu’il soit trop tôt pour le dire et qu’un rebondissement dans le transfert peut toujours arriver, Lucas Paquetá semble être la recrue parfaite pour le club rossonero, en quête d’un jeune talent à faire progresser. Pour le joueur, le choix semble pratiquement parfait aussi, même si le fait d’arriver en hiver peut être handicapant. Quoiqu’il en soit, si la transfert se fait, c’est une évolution que l’Europe va suivre de très près, et cela ne peut qu’être bénéfique pour la Serie A.

Un grand merci à Alex de Castro, Andrew Downie, Marcelin Chamoin et Eric Frosio pour leur disponibilité. Ils ont rendu cet article très complet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s