Krzysztof Piątek à la conquête de l’Italie

Cristiano Ronaldo, Ciro Immobile, Mauro Icardi, Gonzalo Higuain, Edin Dzeko. Qui finira capocannoniere cette saison ? Qui mettra les défenseurs de Serie A dans sa poche ? Pour l’instant, celui qui est le mieux parti n’était qu’un illustre inconnu pour un grand nombre de fans de calcio il y a quelques semaines. Son nom ? Krzysztof Piątek. Décryptage d’un début de saison astronomique.

Des statistiques et des records affolants

Sept matchs officiels avec le Genoa. Douze buts ; 8 en Serie A, 4 en un seul match de Coppa Italia. Piątek débarque dans un championnat qu’il ne connaît pas, et marque partout où il passe. Il a en effet marqué, pour l’instant, dans tous les matchs de Serie A de son club. Irréel. Avec 600 minutes jouées et 12 buts marqués toutes compétitions confondues, il marque pratiquement un but par mi-temps. Autre record : Piątek est la première recrue à marquer au moins 8 buts lors des six premières journées de Serie A depuis Karl Aage Hansen de l’Atalanta… en 1949. Qu’attendre de lui cette saison ? Jusqu’où peut-il aller ? C’est une question à laquelle il est difficile de répondre en ce début de championnat, et pourtant… tout porte à croire qu’il va faire quelque chose de grand et attirer l’attention des gros clubs européens. « Si j’ai des secrets ? J’essaye juste de donner le meilleur de moi-même lors des entraînements. Avec l’entraîneur Ballardini, nous nous sommes mis d’accord concernant ma position sur le terrain : lors des matchs je sais exactement ce que je dois faire » déclarait d’ailleurs Piątek aux micros de Sky.

Un passé déjà prometteur 

Avant de rejoindre le championnat italien, le Polonais évoluait dans son pays natal, à Cracovie. Là-bas, il marque 11 buts lors de sa première saison. Sa deuxième saison est bien plus riche : 21 buts et 4 passes décisives. Bien que son avenir parût prometteur, le voir passer de simple espoir à meilleur buteur de l’un des cinq grands championnats était inespéré, utopique. Son entraîneur à Cracovie, Grzegorz Kurzdiel, raconte une anecdote sur son ancien joueur, amoureux de la musique dans une interview accordée au site de Gianluca Di Marzio. « Krzysztof était le DJ de l’équipe, que ce soit au vestiaire ou à l’hôtel. Il décidait toujours de la musique. Un jour, un de nos joueurs lui a retiré car la musique ne lui plaisait pas. Piątek lui a alors répondu : tu veux des buts ? Laisse-moi gérer. Tous ses camarades ont ri, il était aimé de tous ! » Même avant son arrivée en Italie, le « DJ des buts » a laissé son empreinte là où il est passé.

Le nouveau Lewandowski ?

Polonais, numéro 9 très efficace, intelligent dans les placements… le rapprochement entre Piątek et Lewandowski, légende du football polonais, a très vite été fait par les fans de football. Pourtant, le jeune polonais n’est pas d’accord. « Lewandowski ? Je ne veux pas de comparaison. Il joue au Bayern, moi à Gênes ». Il est facile d’en déduire que Piątek veut marquer le football de son empreinte et, par définition, se faire sa propre identité, sans être sans cesse comparé à son prédécesseur.

Le numéro 9 du Genoa est l’exemple parfait du « renard des surfaces ». En recherche constante d’un ballon à exploiter, il parvient à attendre ses coéquipiers dans la surface tout en évitant le hors-jeu. Piątek a tout pour devenir un grand numéro 9. A 23 ans seulement, s’imposer dès ses premiers matchs dans un championnat aussi réputé défensivement n’est évidemment pas chose facile, demandez à Cristiano Ronaldo. Toujours capable de trouver le bon angle de frappe et de mystifier quelques défenseurs, il est inarrêtable. Ici, une Heatmap de sa saison en Serie A jusqu’ici, montrant bien ses efforts de placement pour se retrouver en position de but, tout en faisant les retours défensifs nécessaires et en participant à la construction des attaques de l’équipe.

Une acquisition faite pour le court terme

C’est pratiquement certain : Krzysztof Piątek ne sera pas un homme du Genoa très longtemps. En effet, avec son début de saison canon, il attire déjà l’attention d’autres clubs. Selon la Gazzetta du 28 septembre, l’Inter, l’AC Milan et la Juventus seraient intéressés par son profil. Cette dernière aurait même déjà pris contact avec le Genoa pour discuter. Acheté pour 4 millions d’euros par le club de Gênes, la valeur du Polonais est maintenant estimée à quatre fois plus ! Le Genoa a ici réussi un énorme coup qui leur rapportera beaucoup. A court terme, le joueur risque de continuer à marquer sans arrêt et emmener le Genoa vers une belle saison en Serie A. D’autre part, le club de Gênes va probablement le revendre assez rapidement à un club qui proposera beaucoup si le joueur continue de performer de la sorte. « Je ne pense pas que ce soit vrai, même si moi aussi j’ai entendu ces rumeurs… » réagissait l’intéressé suite à des rumeurs l’envoyant au FC Barcelone en digne remplaçant de Luis Suarez, aux micros de Sky Italia.

En bref, Krzysztof Piątek est un numéro 9 qui a tout pour devenir l’un des meilleurs. Malgré une éclosion « tardive » pour le football moderne, ce début de saison en Italie, dans un championnat dont le niveau ne cesse d’augmenter, est très prometteur. Attendez-vous à voir des buts de l’international polonais très souvent : il ne va pas s’arrêter de sitôt. Le football est bien trop facile pour Krzysztof Piątek.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s