L’école des champions, Primavera de l’Inter 2011-2012 : Où sont-ils maintenant ?

Pour ce troisième article, nous vous rappelons qu’à partir de 2010, les 2 premiers de chaque groupe étaient directement qualifiés en 1/4, les 2 suivants + les 2 meilleures équipes finissant 5e étaient eux qualifiés en 1/8e). Ensuite les 1/8e se jouaient en aller-retour également et à partir des 1/4 les équipes se jouaient en rencontre unique et sur un terrain neutre.

Qui a terminé champion cette année-là ?

La réponse est : l’Inter Milan ! Les nerazzurri menés par Andrea Stramaccioni sont parvenus à terminer premier de leur groupe, ex-aequo avec le Milan au niveau des points mais les bleus et noirs avaient l’avantage d’avoir gagné les 2 derby en phase de groupe. En quart de finale, les hommes de Stramaccioni ont battu Palermo sur un score de 2-0 avec un doublé d’Ibrahima Mbaye. Les jeunes interisti retrouvent les jeunes milanisti pour la troisième fois de la saison, cette fois en demi-finale, où ils battent le Milan, sur un score de 4-3 avec un but de Romano et un triplé de Longo. Enfin, en finale, ils rencontrent la Lazio de Danilo Cataldi, vainqueur du derby romain dans l’autre demi-finale. Les nerazzurri gagnent le scudetto sur le score de 3 buts à 2 grâce à des buts de Livaja, Garritano et Longo.

stramaccioni.jpg
Andrea Stramaccioni

Où en est l’effectif aujourd’hui, en 2018 ?

Les gardiens 

Titulaire de cette équipe, Raffaele Di Gennaro s’est malheureusement blessé (à la hanche et fut déclaré out pour près de 6 mois) en demi-finale et a dû laisser sa place à Andrea Sala. Di Gennaro fut prêté 1 an après à Cittadella, puis Latina, la Ternana et enfin La Spezia. Il comptabilise 119 présences en Serie B. Aujourd’hui, il est le numéro 3 dans la hiérarchie de l’Inter, derrière Handanovic et Padelli. Sala, lui, porte le maillot de la Sambenedettese en Serie C après avoir quitté l’Inter pour la Ternana.

Matteo Cincilla est parti pour la Primavera de Parma en 2013 puis a été libéré 6 mois après. Il porte aujourd’hui le maillot de la Renate.

Les défenseurs 

À droite de cette défense, on retrouve Ibrahima Mbaye qui a rejoint Bologna en 2015 contre la somme de 3,5M€ après un prêt concluant (qui avait déjà coûté 500.000€). Il est un de ceux qui a le mieux négocié le virage de l’après-Scudetto. À gauche, l’italo-paraguayen Rodrigo Alborno joue aujourd’hui à la Libertad Asuncion, dans la division d’élite de son pays natal. Il avait connu 2 prêts en Serie B à Cittadella et Novara. La paire centrale était composée de l’Autrichien Lukas Spendlhofer et le tchèque Marek Kysela. Le premier a été prêté à Varese, puis prêté et vendu à Sturm Graz en Autriche. Le second fut vendu à Jablonec et un jour, alors qu’il passait un scanner après avoir reçu un coup à la tête lors d’un match de coupe, les médecins ont découvert que Marek avait malheureusement une tumeur au cerveau, ainsi que d’autres problèmes de santé tel que l’épilepsie, ce qui a contraint le Tchèque à prendre sa retraite. Il a ensuite décidé de passer ses diplômes pour pouvoir entraîner les jeunes.

Matteo Bianchetti, dans la rotation en défense centrale, a été vendu à l’Hellas Verona en 2013 et porte aujourd’hui encore le maillot gialloblù. Andrea Bandini, lui aussi dans la rotation mais en tant que défenseur droit, a été vendu en co-propriété à Bologna avant d’être racheté par l’Inter en 2015. Il est depuis continuellement prêté en Serie C (Mantova, SudTirol et aujourd’hui Rimini) avec tout de même une année à Brescia en B. Davide Faraoni a été vendu à l’Udinese contre 8M€, il a donc joué depuis à Udine, puis Watford, Perugia et Novara avant de rejoindre Crotone… gratuitement. Eugenio Giannetti porte aujourd’hui le maillot de Monterosi FC en Serie D, Jacopo Galimberti est en Eccellenza à l’ASD Pontelambrese. Simone Pecorini est sans club.

Les milieux de terrain 

Devant la défense de ce 4-2-3-1, on retrouve Alfred Duncan et Lorenzo Crisetig. L’Italo-Ghanéen est également un de ceux qui a le mieux réussi, étant titulaire aujourd’hui à Sassuolo après avoir porté les maillots de Livorno et la Sampdoria. Crisetig, lui, un peu moins. En effet, sa carrière est basée sur des prêts à La Spezia, puis Crotone, Cagliari, s’ensuit une vente à Bologna, un autre prêt à Crotone et le dernier prêt date de cette saison à Frosinone. Il n’a jamais su élever son niveau pour s’imposer comme titulaire indiscutable et exploser.

En 10, on retrouve Daniele Bessa, l’Italo-Brésilien. Lui aussi a passé une grande partie de sa carrière en prêt, et pas seulement en Italie à Vicenza, Bologna ou Como mais aussi aux Pays Bas à Rotterdam (Sparta) et au Portugal à Olhanense. Après avoir été vendu à l’Hellas Verona, Bessa porte aujourd’hui le maillot du Genoa… en prêt, avec option d’achat. Sur les côtés, il y a Andrea Romano à droite et Marko Livaja à gauche. L’Italien joue aujourd’hui à Cuneo, en appartenant encore à l’Inter. Depuis 2013, il passe de prêt en prêt entre la Serie B et C. Parfois 6 mois, parfois 1 an… L’Italie ne dispose pas de 50.000 cracks, mais cette manie de prêter des joueurs est néfaste pour tous ces jeunes. Le Croate, lui, a tout de suite été vendu à l’Atalanta, qui l’a ensuite vendu au Rubin Kazan, prêté à l’Empoli, laissé libre puis un  saut à Las Palmas et enfin une vente à l’AEK Athènes où il joue régulièrement, alternant entre le poste de buteur et celui de numéro 10 entre championnat et LDC avec Ezequiel Poncè ! (… prêté par la Roma)

benassi.jpg
Marco Benassi

Les autres milieux de terrain de l’effectif sont : Marco Benassi, actif aujourd’hui à la Fiorentina, il n’était pas titulaire mais au final c’est probablement le joueur qui a le mieux réussi dans l’équipe. Ensuite il y a Simone Pasa, qui porte aujourd’hui le maillot de Cittadella. On retrouve aussi Gianmarco Falasca qui avait gagné le Scudetto avec la Roma l’année d’avant, et donc joue à Monterosi et Roberto Candido, qui défend les couleurs de Rimini.

Les attaquants 

À la pointe de cette attaque, on retrouve Samuele Longo… vainqueur du Scudetto 2011 avec le Genoa. L’Italien appartient toujours à l’Inter mais a été prêté à 6 clubs, 3 italiens et 3 espagnols, malgré qu’il ait joué 2 matchs avec l’Inter. Il porte cette saison le maillot d’Huesca SD après avoir porté ceux de Girona, Cagliari, Frosinone, Rayo Vallecano, Hellas Verona ainsi que celui de l’Espanyol Barcelone.

longo.jpg
Samuele Longo

Les autres attaquants de l’effectif étaient Luc Castaignos, parti à Twente et aujourd’hui au Sporting Portugal. Luca Garritano à Cosenza, Giovanni Terrani à Perugia, Francesco Forte à Waasland-Beveren, Jakub Vojtus au GKS Tychy et Diego Mella à la Verasina.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s