Top 5 : les erreurs mémorables des derby de Rome

Une fois n’est pas coutume on ne va pas mettre en valeur les plus belles actions, mais bien les pires erreurs que personne ne peut oublier. A quelques heures du derby de Rome on ne peut que souhaiter aux deux équipes de la ville éternelle de faire mieux que ce que vous allez pouvoir apprécier.

Mauro Goicoechea le poing faible

Qui de mieux pour commencer cette liste que celui qu’on considère souvent comme le pire gardien de l’histoire de la Roma. Même s’il est difficile de le retenir pour une seule erreur en particulier, tant il a marqué durant son bref -mais déjà bien trop long- passage à la Roma par son incroyable habilité à mettre en valeur les tentatives adverses. On pourrait même penser qu’il a coûté à lui tout seul le licenciement de Zeman, ou bien l’a clairement accéléré. Mais sur ce coup là il avait clairement choisi le mauvais match, ou alors la meilleure façon de s’attirer les démons des tifosi giallorossi. Nous revoilà en 2012 : Antonio Candreva frappe un coup franc puissant plein axe, probablement trop pour l’Uruguayen qui dévie le ballon des poings directement dans ses cages.

 

Paolo Negro contre son camp

Au tour maintenant des bleus et blancs avec Paolo Negro. L’actuel entraîneur des jeunes de la Lazio a marqué l’histoire des derby de son empreinte en inscrivant le but contre son camp le plus populaire de l’histoire des affrontements entre les deux équipes de la capitale : voire tout simplement un des buts contre son camp les plus connus de l’histoire, on ne peut que lui tirer son chapeau. C’est un peu comme cette vidéo du bêtisier de Noël qui passe en boucle, le côté insupportable en moins, celle là on ne peut pas s’en lasser.

 

Jonathan Zebina par deux fois

Dans la continuité du but contre son camp de Paolo Negro c’est une toute autre chose que nous avait inventé là Jonathan Zebina. Alors que le ballon allait sortir en corner ce dernier n’a eu d’autre meilleure idée que de la remettre dans les pieds de Fiore qui s’est fait une joie de transformer ce sublime sauvetage de corner en but. Un geste définitivement à montrer dans les écoles. Le même Zebina pas satisfait de son match a décidé qu’il n’avait pas fini de montrer tout l’éventail de sa palette défensive et qu’il pouvait encore se rattraper et marquer l’histoire. Il s’est donc chargé d’offrir un penalty à la Lazio. On fera difficilement mieux !

 

Sergio Floccari se rate

Il n’est pas aussi bon certes que son homologue français, mais celui-là les supporters de la Lazio comme ceux de la Roma ne sont pas prêts de l’oublier. La Roma joue le Scudetto contre l’Inter, tous les matchs sont décisifs encore plus si c’est contre la Lazio. Les giallorossi sont alors menés 1-0 et il semble qu’ils passent complètement à côté de leur match mais voilà qu’un penalty vient corser l’addition. Vient Sergio Floccari qui s’élance et échoue lamentablement en tirant sur Julio Sergio -Gardien brésilien mais qui à la différence d’Alisson n’a jamais suscité la moindre offre de plusieurs dizaines de millions du finaliste d’une édition de la Ligue des Champions- la suite on la connaît la Roma l’emporte 2-1 dans un match d’anthologie

 

Simon Kjaer le bourreau

Finir un top 5 est toujours compliqué c’est pourquoi une mention honorable est attribuée à Muslera pour sa boulette sur le coup de franc de Totti, une autre à Alessandro Nesta qui lors du très célèbre 5-1 entre la Roma et la Lazio s’était fait littéralement humilier par Vincenzo Montella au point de demander le changement, Strootman catastrophique qui fut suspendu pour une simulation, Wallace qui s’est pris pour Ronaldinho tente un dribble tellement réussi qu’il offre un but à ce même Strootman. Pourtant c’est bien le fantastique danois Simon Kjaer. Un des nombreux joueurs qui a marqué la Roma lors de son passage, pas forcément pour les bonnes raisons.

Nous voilà en l’an 2011 la Roma est invaincue dans les derby depuis 5 matches, et mène au score, rien ne semble pouvoir arrêter la série. Rien sauf un homme : Simon Kjaer qui avec une faute grossière inexplicable offre un penalty et se fait exclure -c’était peut-être mieux comme ça- Klose viendra en fin de match tuer la Roma en brisant cette série.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s