Manuel Lazzari l’invité surprise de la Nazionale

Invité surprise de Roberto Mancini pour le rassemblement de la Nazionale, Manuel Lazzari va faire ce soir ses grands débuts avec le maillot azzurro. Au de là du conte de fées, il y a 5 ans il évoluait encore quatrième division, l’histoire de Lazzari représente a la perfection l’actualité du football italien et ce que vont être les choix, contraints, de Roberto Mancini : celui qui est en meilleur condition devra être titulaire, et peu importe si son club lutte pour gagner la Champion’s League ou le maintien en Serie A.

lazzari.jpg

Sur le couloir droit les choix du sélectionneur sont limités : Zappacosta s’est présenté a Coverciano sans avoir joué la moindre minute avec Chelsea cette saison. Titulaire face a la Pologne, il a été l’un des points faibles de la sélection. Vu l’indisponibilité de De Sciglio et Florenzi, ou le faible temps de jeu de Darmian (qui peut évoluer sur les deux cotés), Mancini avait donc choisi d’appeler à Coverciano le joueur italien qui depuis deux ans a apporté le plus de garanties dans ce secteur de jeu. Dans le 3-5-2 du mister Semplici, Manuel Lazzari a démontré être capable de répéter les efforts avec des courses a haute intensité sur la totalité de son couloir et de servir des ballons intéressants dans la surface. En bonne condition physique, habitué a travailler (principalement) offensivement, mais aussi défensivement sur 90 mètres de terrain, ce soir il peut-être un vrai atout pour Roberto Mancini qui demande a ses latéraux de participer a la manœuvre (même si ça n’est pas la caractéristique principale de Lazzari qui préfère attaquer les défenses en contre), mais sans laisser derrière lui une autoroute pour les adversaires. Comme ça l’a malheureusement été face a la Pologne.

Elu meilleur latéral droit du championnat de Serie B a la fin de la saison 2016/2017, selon les votes des entraîneurs de la catégorie, Lazzari avait contribué avec 7 passes décisives a la montée historique (après 49 années d’attente) de la Spal dans l’élite du foot italien. En Serie A, la saison dernière, le scénario fut toujours le même : Lazzari était une pièce maîtresse de l’équipe, avec ses 36 matches, tous en tant que titulaire, 2 buts et 2 passes permettant à l’équipe de Ferrara d’obtenir un salut plus que mérité a la fin de la saison. Par ailleurs dans un article de mars 2018, Goal.com, via la base de données statistiques d’Opta, établissait un classement des 20 meilleurs dribbleurs européens de la saison où l’italien figurait à la 13 ème place avec 66 dribbles en 28 parties aux côtés de joueurs tels que Neymar, Messi, Douglas Costa ou encore Malcom.

lazzari.jpg
Ici les statistiques de Lazzari lors de la seconde journée de championnat opposant la SPAL à Parma. via SofaScore

Après avoir reçu les faveurs du Torino, de Sassuolo et même de la Lazio pendant l’été, Lazzari est finalement resté a Ferrara pour sa deuxième saison en Serie A. Premier joueur de la Spal a être sélectionné après 66 ans, ce soir il débutera avec l’Italie dans un match déjà capital pour Roberto Mancini et pour l’avenir de sa sélection.

@SimoneRovera

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s