Francesco Totti : un rôle inédit d’entraîneur pour lutter contre le handicap

On connaît Francesco Totti comme le joueur de football emblématique qu’il est sur le terrain, mais ses actions en dehors des terrains bien que pas forcément autant médiatisée sont tout aussi si ce n’est plus admirables. Aujourd’hui c’est l’histoire de Francesco Totti comme entraîneur qu’il convient de raconter, oui, vous avez bien lu Francesco Totti comme entraîneur.

Diamo un calcio alla disabilità : un projet pour casser les barrières.

 

totti1.jpeg

Comme il le dit lui-même “Je n’entraînerai jamais, rester sur le banc me déplaît, ce que j’aime moi c’est le terrain, c’est le ballon” et pourtant une fois n’est pas coutume Francesco va déroger à ses principes. Mais s’il le fait c’est pour la bonne cause. Dans le cadre du projet Diamo un calcio alla disabilità lancé dans son école de football. Le but étant d’ouvrir le football à des enfants handicapés. Pour la plupart atteints de trisomie 21 il aurait été difficile voire impossible pour eux de pouvoir pratiquer le football, et pourtant c’est ce que ce projet leur a permis de faire. Le but de ce projet est de mettre l’accent sur le groupe de créer une véritable cohésion, une véritable équipe. Mais les objectifs personnalisés varient énormément en fonction de l’âge, du degré de retard de l’enfant, de ses capacités physiques etc. C’est donc un chantier particulièrement vaste auquel s’adonne cette école tant les parcours et les capacités de chacun sont totalement singuliers. Il est important aussi pour ces enfants de travailler à renforcer leur estime d’eux-mêmes, de leur prouver que malgré leur handicap ils sont capables d’accomplir de grandes choses, de même ce qui est en jeu au centre de projet c’est de travailler sur l’autonomie de ces jeunes.

En ce qui concerne la mise en place des entraînements c’est au cas par cas que cela se joue. Les nouveaux arrivants se voient affectés des programmes spécialisés en fonction de leurs capacités dans le but de faire progresser dans la mesure du possible tout en mettant exergue leurs potentielles qualités sportives. Il faut toutefois savoir que ce projet exclut les enfants atteints d’handicaps sensoriels et moteurs graves.

Une fois ces groupes formés un travail sur l’identité de groupe et notamment sur les règles est fait. Que ce soit les règles de la société, ou bien les règles du football le combat est le même, intégrer ces enfants dans des endroits dans lesquels ils sont normalement exclus. Apprendre à vivre en groupe et à respecter les règles d’un sport est particulièrement formateur pour eux dans leur quotidien en général. En plus d’avoir appris à jouer au football, chaque jour ils apprennent un peu à vivre en société. Ces derniers s’entraînent tout le temps sur les mêmes terrains et restent dans les mêmes vestiaires dans le but de leur fournir des repères stables pour les rassurer auxquels ils peuvent s’attacher. Un psychologue est également toujours présent dans les vestiaires pour s’assurer du bon déroulement des événements pour chacun.

Un match pour tout changer :

totti

Né en 2005 le projet a fait beaucoup de chemin depuis, puisqu’en plus de s’entraîner et de jouer entre enfants handicapés, quelque chose qui paraissait complètement impossible a été réalisé : un match entre enfants handicapés et enfants non handicapés. Ce défi fou, l’école de Francesco Totti l’a relevé. Et on peut dire qu’ils partaient de loin, car pour certains de ses enfants avant même de parler de technique, ou de tactique ou quoi que ce soit, il était difficile pour eux de reconnaître leurs coéquipiers, ou encore de savoir dans quelle cage marquer et pourtant certains d’entre eux vont finalement réussir à affronter des enfants non handicapés. Moment unique pour eux, mais tout aussi unique pour Francesco Totti car on a pu le voir dans un rôle qu’il n’aime pas, un rôle dans lequel il avait juré qu’on ne le verrait jamais, un rôle d’entraîneur. Dans son rôle Totti se fait interpeller par un de ses élèves pour lui expliquer comment il fait son fameux cucchiaio (balle piquée en VF) le maître obligé de révéler ses secrets lui explique la marche à suivre pour le réaliser, fort de son entraînement c’est ce même élève qui avec sang froid vient tirer son penalty et exulter vers Totti sur le banc, une scène de joie magnifique de plaisir partagé entre Totti et son jeune élève. C’est indéniable que Totti est une grande source d’inspiration pour beaucoup de joueurs, puis de grands noms comme Modric le citent régulièrement comme leur idole, il n’inspire pas moins ses jeunes élèves qui n’hésitent pas à mimer sa fameuse célébration le pouce dans la bouche. Mais cette expérience n’a pas renforcé que les enfants, puisque Totti en ressort non seulement comblé d’avoir pu réaliser le rêve de ces enfants, mais aussi avec une leçon, qu’il résume “Les enfants ne sont peut-être pas tous égaux, mais lorsqu’ils sont sur un terrain de football tous crient “hé passe-moi le ballon” de la même façon

Voilà un beau projet que l’école du Capitano a mené à bien, en attendant qui sait peut-être un jour de le voir entraîner une autre équipe que celle de son école, mais une chose est sûre, peu importe qui il entraîne il y mettra la même passion, la même envie, et les mêmes valeurs qu’on lui connaît.   

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s