Juventus, Milan : Higuain-Caldara-Bonucci : à la croisée des chemins

Le mercato est décidément bien mouvementé de l’autre côté des Alpes ! Après l’arrivée de Cristiano Ronaldo à la Juve, un nouveau dossier vient agiter l’été italien. Il s’agit plus exactement d’un triple transfert entre la Juventus et l’AC Milan. Leonardo Bonucci retourne à Turin, un an après l’avoir quitté, tandis que Mattia Caldara et Gonzalo Higuain font le chemin inverse. Que révèle ce triple mouvement ? Qui en sort gagnant ? On fait le point. 

leo gonzalo caldara
Trois hommes pour un transfert

Le principal enseignement de ce transfert est que la Juve mise sur un projet à court-terme. Surement lassé par ses échecs aux portes de la victoire finale, le septuple champion en titre veut gagner et veut gagner rapidement. Le recrutement de Cristiano Ronaldo allait déjà dans ce sens mais l’échange Bonucci-Caldara en est encore plus symbolique. Ainsi, la Juve laisse partir l’un des talents les plus prometteurs au poste de défenseur central, âgé de 24 ans, et acquiert en échange un défenseur de 31 ans, expérimenté et rompu aux joutes européennes. Le retour de Bonucci confirme donc cette logique de succès à court-terme, avec pour objectif de gagner la Ligue des Champions dans les quelques saisons à venir. Défenseur polyvalent et relanceur d’exception, il ne devrait pas avoir de mal à retrouver ses marques au sein de la défense turinoise, où il retrouvera Giorgio Chiellini et Andrea Barzagli. Subsiste tout de même une gros point interrogation sur l’accueil qui sera réservé au désormais ex-capitaine du Milan. Son départ houleux de l’été dernier et sa célébration provocatrice au Juventus Stadium ont laissé de douloureux souvenirs aux tifosi de la Vieille Dame, qui ne lui pardonneront pas facilement son passage chez le rival milanais. D’ailleurs, selon un sondage commandé par la Gazzetta Dello Sport, 89% des juventini interrogés sont contre le retour de Bonucci.

Juventus v AC Milan - Serie A
La célébration polémique de Leonardo Bonucci après son but contre la Juventus, en mars dernier 

Le cas Gonzalo Higuain est entièrement différent. Barré par l’arrivée de CR7 à la pointe de l’attaque, l’Argentin n’avait d’autres choix que de partir pour s’assurer une place de titulaire. Malgré ses bonnes performances en Serie A et en Ligue des Champions (55 buts en 105 matchs sous le maillot noir et blanc), son passage à la Juve laisse un gout d’inachevé, surtout comparé à ses années napolitaines. Il a certes grandement contribué au deux derniers sacres de la Vieille Dame, mais on n’a jamais senti qu’il était l’homme capable de faire gagner la C1 à la Juventus, et son départ n’est, en ce sens, pas totalement illogique. Ce transfert permet aussi au champion en titre d’alléger sa masse salariale en se débarrassant du deuxième plus gros salaire du club (7,5 millions d’euros net par an la saison, soit un coût d’environ 12,7 millions par an pour la Juventus*).

Du côté du Milan, le retour de Leonardo, nommé directeur sportif par les nouveaux dirigeants, se fait déjà sentir. Après les nombreux bouleversements du début de l’été, le changement de propriétaire, l’exclusion puis la réintégration en Europa League, les rossoneri semblent avoir enfin lancé son mercato. La perte de Bonucci est certes considérable sur le plan sportif, mais le joueur ne semblait plus motivé après les résultats décevants de la saison dernière (selon plusieurs sources, Bonucci lui-même aurait demandé à retourner à Turin), son départ semblait donc inévitable. Le recrutement de Mattia Caldara coïncide avec la vision à plus long-terme imposée par les nouveaux propriétaires du Milan qui ne veulent pas reproduire les erreurs de leurs prédécesseurs chinois. Après deux saisons abouties à Bergame, Caldara a prouvé qu’il était capable de faire le grand saut vers un club plus ambitieux. Ses 10 buts avec l’Atalanta font de lui le troisième défenseur à avoir inscrit le plus de buts en Europe sur les deux dernières saisons. Avec Alessio Romagnoli (23 ans), son partenaire en charnière centrale, ils incarnent à la fois le présent et le futur de la défense milanaise.

Enfin, avec Gonzalo Higuain, le Milan semble aussi avoir trouvé une solution concrète à son problème offensif. En effet, depuis son arrivée en Italie, il y a 5 ans, l’Argentin n’a jamais marqué moins de 20 buts en une saison. Par ailleurs, avec 111 buts, il est le meilleur buteur du championnat italien sur ces cinq dernières années. De quoi rassurer les supporters du Milan et offrir à Gattuso un renfort de poids en attaque dans la course à la Ligue des Champions. De plus, il ne fait nul doute que l’expérience d’Higuain sera des plus bénéfiques pour la progression de Partick Cutrone (20 ans), annoncé comme la future star de l’attaque milanaise. Côté départ, la signature d’Higuain devrait acter le transfert de Nikola Kalinic, qui intéresse plusieurs clubs, notamment l’Atletico Madrid, le Spartak Moscou et Schalke 04. Le Croate, pourtant arrivé avec le statut de valeur sûre en Serie A, a vécu une saison très difficile. Malgré la confiance maintenue de Vincenzo Montella puis de Genaro Gattuso, il n’a trouvé le chemin des filets qu’à 6 reprises en 41 matchs. André Silva est lui aussi très convoité mais devrait rester en Lombardie. Le Portugais sort d’une saison étrange, ses prestations en Europa League ont été plus que correctes (6 buts en 10 matchs) mais il n’a pas su réitérer ce genre de performance en championnat avec seulement 2 petits buts en en 24 matchs. Il bénéficie néanmoins, d’un statut de grand espoir qui devrait convaincre le board milanais de le conserver.

gonzalo-higuain-juventus-serie-a-09092017_n07hz6i1johz1nm4va91zvc5a
Gonzalo ‘Pipita’ Higuain va donc porter le maillot de son troisième club en Italie 

Pour conclure, il est difficile de dire dès aujourd’hui qui sort vainqueur ou perdant de ce transfert. Ce constat dépendra évidemment des performances individuelles des trois joueurs concernés au cours de la saison. Pour l’instant, tout le monde semble s’y retrouver. La Juve dégage un important bénéfice qui permet de financer les lourds investissements du début de mercato (Ronaldo, Cancelo), et enregistre le retour d’un défenseur confirmé avec pour objectif clair de gagner la Ligue des Champions. Le Milan signe un défenseur prometteur et s’engage dans une logique de reconstruction du club à plus long-terme. Les rossoneri, toujours sous la menace du Fair-Play Financier, renforcent leur effectif à moindre frais avec l’arrivé d’Higuain en prêt avec option d’achat qui ne devrait peser « que » 30 millions d’euros sur le bilan comptable 2018-2019*.

*Source : Calcio et Finanza

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s