Mais où ira Mario Balotelli ?

Cela faisait 4 ans que Mario Balotelli n’avait plus porté la tunique bleue de la Nazionale. Hier soir, le natif de Palermo effectuait son retour en sélection face à l’Arabie Saoudite. Un pari réussi par le néo-sélectionneur Roberto Mancini. En effet, ce matin les quotidiens italiens étaient unanimes, l’homme du match c’était Mario. Cependant, bien qu’il ne s’exprime pas, ne soit plus l’auteur de diverses frasques, l’Italien continue de faire parler de lui quotidiennement. Une question subsiste. Où ira Balotelli ?

balotelli nice.jpg

Si l’on en croit les informations qui reviennent le plus souvent, 4 clubs ont réellement démontré un intérêt pour lui. La Roma, le Napoli, Parma et l’Olympique de Marseille. A 27 ans Mario sort de deux saisons pleines sous les couleurs de l’OGC Nice ou il s’est racheté une conduite et a retrouvé une certaine continuité avec 43 buts en 66 matchs. Désormais sur le départ, l’attaquant fait office de « meilleure affaire du mercato » à son poste, c’est en tout cas sur cet axe là que Mino Raiola, son agent, appuie sa communication. En effet l’italo-néerlandais n’a cessé depuis des semaines de prétendre que son client était libre de tout contrat cet été, un son de cloche totalement différent du côté de l’OGC Nice qui attend qu’un club verse 10 millions pour s’attacher les services de Balotelli. Une partie de cette somme pourrait d’ailleurs aller dans les poches de l’agent et du joueur en guise de « prime à la signature » (car l’attaquant italien s’était engagé libre de tout contrat en faveur de Nice deux saisons auparavant).

Malgré tout, une somme de 10 millions d’euros pour un attaquant auteur d’une saison à 27 buts, avec sa stature et sa personnalité représente une affaire unique sur la session du mercato estival 2018. Et pourtant, les clubs ne se pressent pas pour toquer à sa porte. Peut-être la faute à une mauvaise réputation. Malgré tout Mino Raiola crie à qui veut l’entendre, et notamment aux médias friands de petites déclarations pouvant faire grandement parler, que le Napoli et la Roma ainsi que beaucoup de clubs aimeraient recruter Balotelli. Monchi, directeur sportif des giallorossi avait notamment déclaré à ce sujet en avril : « Il a été proposé à la Roma lorsque les rumeurs de départ de Dzeko ont circulé en janvier, Raiola est intelligent, il fait son travail. Mino et moi en avons parlé, c’est vrai, mais en janvier. Maintenant, nous sommes satisfaits des joueurs que nous avons et nous ne pensons pas à les remplacer. » Et cela pourrait ne pas être de la langue de bois. En effet la Roma possède déjà trois pointes pour une seule place avec Schick, Dzeko et Defrel. Ce dernier devrait tout de même partir mais aucun attaquant dit « central » ne devrait débarquer du côté de la capitale italienne. Le directeur sportif espagnol cherche notamment à recruter des ailiers. Concernant Balotelli, ses prétentions salariales seraient beaucoup trop élevées pour la Roma qui ne ferait pas de lui son titulaire (en effet, son salaire serait très proche de celui de Dzeko titulaire et héros des giallorossi cette saison).

En ce qui concerne le Napoli c’est Aurelio De Laurentiis, le président, qui a mis un coup de frein aujourd’hui. En effet le dirigeant partenopeo a déclaré que Balotelli n’avait pas été pris en considération car le Napoli possédait déjà beaucoup d’attaquants sous contrat (Milik, Mertens, Pavoletti et Inglese) et que lui et Ancelotti devaient avant tout faire un état des lieux avant d’ajouter que le secteur offensif n’était pas une priorité.

Reste alors Parma et l’Olympique de Marseille. Concernant le club promu en Serie A, la rumeur a fait son chemin dans divers médias, dont les plus lus tels que la Gazzetta, le Corriere della Sera et le Corriere dello Sport. Parma et son président Jiang Lizhang aimeraient réaliser un gros coup pour leur retour historique afin d’obtenir le maintien, remercier les tifosi et s’offrir un beau coup de projecteur. Quoi de mieux que de ramener au pays l’enfant prodige qui a déjà effectué son retour en Nazionale ? Cependant son salaire serait un obstacle mais pas un mur infranchissable selon les nombreux quotidiens italiens. Dans le cas de l’Olympique de Marseille le mariage pourrait-être parfait et dans la continuité de son expérience avec Nice. Le joueur rejoindrait une ville proche géographiquement, ne changerait pas de championnat mais progresserait en signant dans un club aux ambitions plus hautes que celles affichées par l’OGC Nice. Si certains estiment que la priorité du club olympien est de trouver un défenseur central, nul doute que Rudi Garcia aimerait à tout prix voir Mario Balotelli rejoindre les siens. Ce matin le Corriere dello Sport faisait état d’un appel entre le technicien français et le Sicilien qui pourrait mener à un éventuel accord. Cependant, avant de pouvoir finaliser l’arrivée de Mario, les phocéens devront certainement dégraisser et laisser de la place sur le front de l’attaque en se séparant de l’un des trois attaquants sous contrat (à savoir Valère Germain, Kostas Mitroglou et Clinton Njie) tout en prenant en compte l’ombre du fair-play financier qui plane au dessus de plusieurs clubs européens. L’OM pourrait être sanctionné d’une amende, ou alors d’une limitation de recrutement ou du nombre de joueurs inscrits en coupe d’Europe. Le verdict devrait tomber à la mi-juin, suite à ça le mercato pourra alors enfin s’enflammer définitivement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s