Fair-play financier : les 5 nouvelles normes

 

Dès les premier juin, 5 nouvelles normes vont faire leur apparition dans le système du Fair-Play Financier. Aleksander Ceferin, président de l’UEFA a semble-t-il décidé de rendre la vie plus compliquée aux néo-investisseurs qui essaieraient de contourner par certaines manœuvres le programme de contrôle de l’équilibre financier instauré par l’UEFA à l’époque de la présidence Platini. Voici 5 normes.

ceferin.jpg

L’obligation de transparence

Désormais, les clubs européens par soucis de transparence, seront obligés de publier leurs bilans financiers sur leur propre site web ainsi que les commissions versées aux agents souvent très floues et difficiles à estimer.

Limites de déficit et contrôles immédiats

C’était l’un des petits points faibles du fair play financier, en cas d’irrégularité les clubs pouvaient être sanctionné mais l’année d’après. Désormais cela pourrait grandement changer. Si lors d’une session de mercato le déséquilibre entre les achats et les ventes est de 100 millions, l’UEFA pourra désormais directement ouvrir une enquête et demander des garanties sur la conformités des règles du fair-play financier pour l’année d’après. Si irrégularité il y a, des sanctions pourront-être appliquées dès la saison en cours, et non forcément pour la saison suivante comme c’est le cas aujourd’hui. Par exemple le Milan, qui présentait ce déséquilibre de 100 millions d’euros au terme du dernier mercato estival (Environ 185 millions d’euros d’achat contre moins de 30 millions d’euros de vente) aurait pu subir, s’il n’apportait pas les garanties demandées, des sanctions dès cette saison.

 

La fin des faux-prêts

Désormais, il ne sera plus possible d’utiliser les prêts afin de payer un joueur plus tard et par conséquent faire entrer le coût de l’opération dans le bilan financier de l’année d’après. Par exemple le Paris Saint-Germain qui en un été a recruté Neymar pour 222 millions d’euros et Mbappé en prêt avec obligation d’achat à 180 millions d’euros, afin de séparer les deux opérations sur deux bilans différents, devrait, s’il refaisait cette opération, comptabiliser le prêt de Mbappé comme un achat et faire paraître le coût de cette opération dans le même bilan où figure l’achat de Neymar. Les prêts ne seront plus une solution de facilité pour les clubs n’étant pas aux normes du FPF.

La fin des ventes de « commodités » entre clubs partenaires

Il ne sera désormais plus possible de réduire son déficit en vendant un joueur à l’un de ses clubs « partenaire » (Manchester City et New York City ou les clubs sous la bannière du groupe Red Bull par exemple). En effet si le club connaît un fort déséquilibre et qu’il décidait de vendre un joueur qui lui a coûté 5 millions au prix de 50 millions à un club partenaire il ne pourrait pas inscrire dans son bilan financier un encaissement de plus de 5 millions d’euros. Ce petit montage serait donc inutile.

La fin de la comptabilisation des profits anticipés

Dans ce cas, la Gazzetta prend l’exemple de la Lazio qui lors de la saison 2014-2015 anticipait l’encaissement des 10 millions d’euros de market pool liés à la qualification pour l’édition 2015-2016 de la Ligue des Champions. Il ne sera donc pas possible de gonfler ses profits. Désormais ces sommes pourront-être inscrites dans le bilan financier lorsqu’elles seront réellement encaissées.

Si ces normes de contrôle du budget des clubs afin de maintenir l’équilibre financier sont une arme supplémentaire pour renforcer le Fair-Play Financier qui selon les mots de Ceferin doit « garantir l’équilibre concurrentiel entre les clubs européens » il est difficile de ne pas y voir une politique visant à principalement freiner les nouveaux investisseurs, peut-être dans le but de préserver les clubs les plus riches et dit « historiques » ayant bâti leur fortune et leur popularité bien avant l’arrivée du programme de l’UEFA.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s