Clarence Seedorf « Dernièrement l’Italie ne produit plus de talents défensifs…»

Clarence Seedorf, actuel entraîneur du Deportivo La Corogne en Espagne et ex joueur ainsi qu’entraîneur de l’AC Milan est actuellement de passage dans la capitale de la mode afin de prendre part au jubilé d’Andrea Pirlo à San Siro. L’occasion pour lui de répondre aux questions de la Gazzetta dello Sport. Voici quelques extraits.

clarence seedorf.jpg

Après l’expérience au Milan, vous êtes allé en Chine puis le Deportivo.. Il n y a pas eu d’autres propositions venant d’Italie ?

Disons que la plus grande surprise pour moi a été le licenciement du Milan. De là plus rien ne m’a touché de la même façon;

En Italie il y a peu d’entraîneurs étrangers, est-ce un hasard ?

Je ne pense pas. Tous les pays cherchent à protéger leurs entraîneurs.

Mais en Espagne et en Angleterre il y a beaucoup d’entraîneurs étrangers..

Peut-être que ces pays que vous avez cité sont plus à la recherche d’excellence que de protéger les entraîneurs locaux, ils ont une mentalité plus ouverte. Ce sont des championnats qui cherchent le meilleur et les clubs doivent faire la même chose. Parfois le meilleur tu l’a à la maison, parfois tu dois aller le chercher en dehors.

Puisque nous parlons de ça, il y a beaucoup de joueurs de couleur mais il y en a peu qui sont entraîneurs. Vous considérez ceci comme un hasard ?

Non. Le manque d’égalité des chances est un problème social qui concerne le monde en général à différents niveaux. Je connais beaucoup de cas de personnes, dans le football et pas seulement, qui ont les qualités pour bien faire leur métier mais qui ne reçoivent même pas l’opportunité de pouvoir passer un entretien d’embauche.

Comment as-tu vu la saison de Milan et l’arrivée de Rino Gattuso ? 

Je pense que Rino a fait un bon travail. Il a la tête d’un gagnant et il a eu un impact positif sur son équipe. La grande union avec la société, qui lui a été proche même dans les moments difficiles, a été importante.

A quoi doit-on la domination de la Juventus ? 

Je ne m’attendais pas à ce qu’ils gagnent encore, surtout en considérant l’équilibre de la première partie de saison. Puis les distances (entre les premiers) se sont allongées et seul le Napoli, qui a fait une saison fantastique a résisté. Mais il leur a manqué quelque chose par rapport à la Juventus : la mentalité de vainqueur.

Selon vous, Mancini est la bonne personne pour l’Italie ?

Ils l’ont choisi, alors c’est le bon. Il a une grande expérience et il est certainement motivé. Il aura une grande volonté de construire une Italie compétitive à nouveau.

Comment relancer le football italien ?

Il faut un plan qui soit partagé par toutes les parties du système. Plutôt que de donner des réponses je me poserai des questions. L’Italie sait-elle qui elle est ? Parce que cela m’étonne quand je vois qu’elle regarde les autres pays pour les copier alors qu’ elle a gagné quatre Coupe du Monde. Je pense qu’elle doit se baser sur ses propres points forts et aller mettre la main sur ses faiblesses. Dernièrement l’Italie ne produit plus de talents défensifs, et la défense a toujours été la pierre angulaire pour le football italien. Quand je suis arrivé en Italie à 19 ans, il y avait au moins 12 équipes qui pouvaient envoyer leurs défenseurs en Nazionale. Et cela valait aussi pour les attaquants. Je crois que c’est important de savoir qui tu es, de dépoussiérer ton identité et à partir de là recommencer à travailler sur ce qui a fait de l’Italie une puissance du football. Rigueur tactique, ne jamais abandonner, une grande défense, un excellent portier, des attaquants dangereux. Celui qui affronte l’Italie s’attend toujours à ça. Et c’est pour cela qu’il la respecte. C’est inutile de copier l’Espagne si tu n’es pas l’Espagne.

 

L’interview entière est disponible dans l’édition du 21 mai de la Gazzetta dello Sport

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s