Cagliari entre dans l’ère moderne

Le 10 avril 2018, le Cagliari Calcio officialisait l’arrivée du nouveau directeur sportif Marcello Carli. Son nom ne vous dit peut-être rien, pourtant il est à l’origine de la belle période vécue par Empoli ces dernières années, entre promotion, beau jeu et plus-values le néo-directeur sportif peut se targuer d’avoir mené le club toscan sous le feu des projecteurs du foot italien qui compte. Revenons sur ce qu’a réalisé Marcello Carli et sur ce à quoi pourrait ressembler le nouveau Cagliari aux immenses ambitions sur et en dehors du terrain.

carli.jpg

Un Empoli passionnant

D’abord chef du secteur jeune d’Empoli lors de la saison 2009-2010, Carli va être promu directeur sportif dès la saison 2010-2011. L’italien occupera ce rôle jusqu’à l’été 2016 où il deviendra cette fois-ci directeur général durant une année avant que lui et Corsi président du club toscan ne décident de mettre un terme à leur collaboration à la suite de la relégation en Serie B. C’est sous ses ordres que Maurizio Sarri puis Marco Giampaolo viendront expérimenter leur beau jeu dans un 4-4-2 losange très séduisant. C’est également sous la direction de Carli que des joueurs issus du centre de formation ou recrutés très jeunes écloront, notamment Riccardo Saponara, Elseid Hysaj, Daniele Rugani ou encore Assane Dioussé.

Lorsqu’il arrive, Empoli végète en Serie B depuis 2 ans et rêve de retrouver l’élite. Le club aura besoin de 2 saisons de plus pour trouver la bonne formule et pour que Carli ne déniche Maurizio Sarri. Ensuite tout ira très vite, une 4 ème place en 2012 puis une 2 ème place en 2013 vont permettre au club toscan d’atteindre à nouveau l’élite. Sarri, lui, ne reste qu’une saison en A, maintenant le club et le faisant évoluer avec un jeu plaisant à tous les observateurs. Marcello Carli doit-alors trouver un successeur parfait. Tâche qu’il réussira en nommant Marco Giampaolo dont-il (re)lance la carrière, lui qui entraîne désormais la Sampdoria.

Au cours de ces 7 années en Toscane, Carli effectuera quelques belles ventes et plus-values permettant au club d’obtenir un bon paquet d’argent. En effet, Laurini s’en ira pour 2 millions à la Fiorentina, Dioussé pour 5 à l’ASSE, Lorenzo Tonelli pour 9,5 au Napoli et Mario Rui pour 10 à la Roma. Sans parler d’Hysaj pour 5 millions également, Pucciarelli pour 4 en direction du Chievo et une plus-value de 5 millions d’euros sur Saponara vendu 9 millions à la Fiorentina, autre club toscan, après avoir été acheté 4 millions à Milan en 2015. Autant dire que sous les ordres de Carli, Empoli aura vécu une période magnifique atteignant à son apogée une 10 ème place en Serie A

Quel projet pour Cagliari ?

cagliari.jpg
Cragno, Cossu, Barella, Pavoletti, Faragò, Romagna

Sportivement, Cagliari doit d’abord assurer son maintien. Car à 4 journées du terme du championnat, le club sarde pointe à la 14ème place et possède seulement 4 points d’avance sur la zone rouge. Si l’on peut-être assez confiant sur le maintien des rossoblù, il faut tout de même se méfier. Mais comme vous l’aurez compris, Marcello Carli aime et sait travailler avec des jeunes joueurs. Cela tombe bien Cagliari possède une génération de jeunes joueurs de qualité. Nicolò Barella (1997) en tête de file, suivi par Alessio Cragno (1994), Han-Kwang Song (1998) et Filippo Romagna (1997) notamment. Soit un joueur par ligne. Une base sur laquelle, selon le Corriere dello Sport, Carli pourrait bâtir le Cagliari de demain, tout en conservant quelques valeurs sûres en la personne de Pavoletti ou encore de Ionita. La révolution pourrait donc venir d’un nombre important de départs. Joao Pedro, Leandro Castan ne feront très certainement plus partie de l’aventure la saison prochaine tandis que les cas de Marco Sau, Rafael, Dessena et Pisacane dont les contrats expirent en juin 2019 seront étudiés. Soit ils prolongent, soit ils partent.

En cas d’éventuelle ventes d’un ou plusieurs des 4 jeunes cités plus haut, le club pourrait également empocher un très beau pactole. Notamment en cédant Nicolò Barella dont une vente devrait avoisiner les 35-40 millions d’euros. Une somme faramineuse qui permettrait très largement à Carli de construire un effectif à son image, de prolonger voire blinder certains joueurs et au club de toucher une belle fortune.

Entrée dans l’ère moderne

Au delà du simple aspect sportif, Cagliari a également initié un projet colossal. Celui du nouveau stade. Sûrement inspiré par la Juventus détentrice de sa propre arène, le club sarde a décidé d’emboîter le pas au club piémontais en lançant le projet « La Nostra Casa ». Symbole d’un club qui se modernise, Cagliari Calcio pourrait donc, si tout se passe sans encombre, évoluer dans sa propriété pour la saison 2021-2022, avec peut-être une équipe d’ici-là très talentueuse, qui sait ? Qui plus est, une zone commerciale avec hôtel et boutiques sera construite aux abords du stade. Dans le projet, il est également notifié une présence future de grands espaces verts aux alentours de la bâtisse. Autant dire que les revenus commerciaux du club pourraient gonfler dans la décennie à venir.

De plus, Cagliari a investi un nouveau marché très lucratif, celui de l’e-Sport. Le club sarde a négocié ce virage avec la casquette de pionnier en Italie. En effet, tous les clubs aujourd’hui ne possèdent pas encore une section e-sport. Tendance qui devrait fortement s’inverser dans les années à venir. Cagliari pourra alors se targuer d’avoir été une des premières institutions à croire au potentiel de ce marché. Le club sarde peut d’ailleurs déjà se frotter les mains car elle possède l’une des meilleures équipes du pays avec la formation qu’on appelle la Team Forge.

Si aujourd’hui Cagliari se bat pour son maintien, les saisons prochaines pourraient-être réellement plus belles pour les rossoblù. Car en Sardaigne plus qu’ailleurs, on a bien compris l’importance de préparer son entrée dans le football de demain, le football moderne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s