Rafael Tolói une si bonne idée pour l’OM ?

Rafael Tolói a vu son nom lié à l’Olympique de Marseille en ce vendredi 6 avril. Le pilier de la défense bergamasque est devenu petit à petit l’un des hommes clés de la formation entraînée par Gian Piero Gasperini. Arrivé en 2015 en provenance de Sao Paulo, le natif de Glória d’Oeste n’arrivait pourtant pas en terres inconnues en ce qui concerne le championnat italien.

toloi

En effet, Rafael Tolói avait déjà eu l’occasion de se frotter à certaines équipes italiennes puisqu’il s’était engagé en faveur de l’AS Roma le 31 janvier 2014 dans le cadre d’un prêt payant (500.000 euros) avec une option d’achat équivalente à 5,5 millions d’euros. Lors de ce passage dans la capitale italienne, le défenseur central fait la connaissance de l’actuel coach olympien en la personne de Rudi Garcia. En 4 mois sous les couleurs rouges et jaunes Tolói foule le terrain à 5 reprises. Un nombre de match léger mais prévisible car à l’instar d’Alessio Romagnoli, le défenseur brésilien servait de doublure au duo Medhi Benatia-Leandro Castan.

Avec 5 matchs au compteur, Rafael Tolói ne parvient pas à s’imposer ni à convaincre. Un peu lent, parfois un peu à la ramasse, le défenseur à l’énorme frappe de balle ne laisse pas un souvenir impérissable et retourne dès l’été suivant à Sao Paulo, club dont-il est la propriété. Cependant, l’international des moins de 20 ans (sélection où il a notamment côtoyé Douglas Costa et Sandro) compte bien s’imposer en Europe. C’est pourquoi il s’engage cette fois en faveur de l’Atalanta au mercato estival de 2015. Le club lombard débourse la somme de 5 millions d’euros afin de s’offrir les services du défenseur central. Une première saison sous les ordres d’Edy Reja avec une 13 ème place au compteur ainsi que 24 matchs et voilà Tolói fin prêt à s’imposer pleinement en Italie. Pour la saison 2016-2017 Gian Piero Gasperini prend le relais. Le tacticien italien met les jeunes joueurs en valeur notamment Kessié, Conti et Spinazzola. Sous les ordres du Gasp’, Toloi évolue dans une défense à 3 aux côtés de Mattia Caldara et Andrea Masiello, le plus souvent comme « libero ». Si avec un néo-CV européen, une bonne qualité de relance et un jeu de tête au dessus de la moyenne le défenseur brésilien semble être une formidable idée il faut désormais évoquer le pourquoi l’OM devrait ne pas se pencher plus longuement sur lui.

Premièrement, rien n’indique que le brésilien s’adapterait à l’OM. En effet, les meilleurs matchs que Tolói a effectué depuis qu’il est en Europe étaient dans un système à 3 défenseurs, système que Rudi Garcia ne semble pas particulièrement apprécier. Il ne fait quasiment aucun doute que le central bergamasque ferait tout de même meilleure figure aux côtés d’Adil Rami que l’actuel Rolando. Cependant un autre paramètre vient délégitimer l’argument de la plus-value sportive.

Cet argument c’est celui de son prix, Goal.com croit savoir que l’Atalanta réclamerait 10 millions d’euros afin de se séparer de son taulier de 27 ans. Une somme qui, dans le football actuel, ne paraît pas excessive. Certes, mais l’Olympique de Marseille est actuellement sous la menace de sanctions du Fair-play Financier. Une telle solution serait donc, pour un Olympique de Marseille qui devra naviguer dans les eaux des bonnes affaires, peut-être un peu trop onéreuse pour une plus-value sportive qui elle ne serait pas forcément excessive. Cependant voir Rafael Tolói fouler la pelouse du Vélodrome aux côtés de Luiz Gustavo pourrait-être une issue sympathique voire sexy pour des supporters ayant connus Karim Rekik, Rolando et Abdennour ces dernières années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s