Francesco Acerbi, footballeur et bénévole

Sassuolo n’évoluant pas en Europa League cette année, Francesco Acerbi a trouvé de quoi occuper ses jeudis. En effet le patron de la défense neroverde s’est lancé dans le bénévolat. C’est ce qu’on apprend dans l’édition du jour de la Gazzetta di Modena.

Il a battu le cancer par deux fois, bien conscient de sa chance, Francesco Acerbi a décidé de donner de son temps pour aider de jeunes personnes atteintes du syndrome de Down lors de leur formation professionnelle. L’international italien précise pourtant « Ma maladie, cependant, n’aurait pas influencé la décision de faire du bénévolat avec ces garçons […] Je pense que je l’aurais peut-être fait avec une mentalité différente. J’y serais allé parce que c’était juste d’y aller mais pas avec les mêmes motivations ». De plus le défenseur n’y va pas simplement pour faire de la figuration, il n’est pas question de chômer, une chemise bleue enfilée, cette fois-ci ce n’est pas la chemise de la Nazionale, et le voilà au travail.

acerbi.JPG

L’international italien de 30 ans justifie son choix de venir passer du temps aux côtés de ces jeunes : « Ça me détend vraiment de participer aux activités de la Caspita, je vois des gars intelligents et surtout ils ne laissent jamais apparaître le fait qu’ils ont des problèmes. Leur sourire est très agréable et vous fait réfléchir. Nous, nous plaignons parfois des merdes de la vie. Et eux ont plutôt un monde de bonheur ici. Certains jouent d’un instrument de musique, d’autres jouent au bowling ou au football. Ils ont une vie normale, mais meilleure que la notre dans certains cas parce qu’ils travaillent et ont du bonheur à vendre. C’est ce qui me manque et ce qui nous manque un peu en général à nous tous – Avant d’ajouter – Ce sont des gars très intelligents avec qui vous riez, plaisantez et bavardez. Parler avec eux me procure une grande satisfaction, plus encore qu’avec des personnes dites «normales». Et savez-vous pourquoi ? Parce qu’ils disent la vérité, toujours. Ils n’ont pas d’arrière-pensées, ils ne vous montrent pas de masque. Ils sont comme vous les voyez. Vrais. Et cela me permet de me sentir à l’aise, sans avoir à «monter la garde». Cela devrait être comme ça pour tout le monde. C’est une oasis de tranquillité dans laquelle je me détends beaucoup et de voir qu’ils sont engagés est gratifiant. Et puis ce sont des travailleurs acharnés, ici ce n’est pas désordonné. »

Finalement Francesco Acerbi à l’instar de beaucoup de footballeurs, agit comme un homme simple, malgré la célébrité ainsi que la fortune. S’il est courant de penser que les joueurs sont des personnages déconnectés et égoïstes, Acerbi apporte une jolie preuve que cette réputation à la peau dure est bien souvent fausse, et que finalement les joueurs sont des personnes comme vous et moi toujours promptes à aider ceux dans le besoin et donner de leur temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s