Carlo Ancelotti « Milan peut atteindre la Champions League…»

Le Mister Carlo Ancelotti s’est exprimé à propos de son ex-joueur et désormais coach du Milan, Gennaro Gattuso dans la Gazzetta dello Sport du jour. La tactique, l’homme, son travail, le tacticien Italien évoque tout de celui que l’on peut désormais considérer comme son confère.

gattuso ancelotti

« Pour être honnête, j’espérais que Gattuso puisse bien faire mais je n’en étais pas sûr. Quand tu arrives en milieu de saison il y a toujours des incertitudes, des doutes et des obstacles à surpasser. Rino arrive bien à surmonter les difficultés et a les joueurs qui le suivent. A la fin de la journée si vous êtes crédible dans les yeux de vos joueurs alors vous pouvez obtenir des résultats. Je vois Gattuso comme un vrai commandant. Il a le groupe en main, les joueurs sont prêts à aller au feu pour lui et cet aspect est décisif dans le football et dans la vie en général. Gattuso est l’âme du Milan et les joueurs mettent leur savoir et leur énergie à disposition de l’équipe, c’est le chemin à suivre. En peu de temps il a fait en sorte de créer une alchimie entre les joueurs. Ca peut prendre des mois ou des années ça mais Rino l’a fait en un mois. Il a l’avantage de faire déjà partie du Milan, de connaitre l’histoire du club. Il n’y a pas un coin de Milanello qu’il ne connait pas. Rino était un pilier de Milan qui avait une philosophie précise du football et du management. Maintenant il essaye d’amener ces valeurs à nouveau au centre du Milan. Vous pouvez aller loin uniquement si le club, l’équipe et les tifosi sont tous unis et marchent dans la même direction. Quand il y a des fossés entre les partis, les résultats n’arrivent pas. Je regarde tous les matchs du Milan, après tout je suis un vieux romantique et quand on gagne je célèbre comme j’ai l’habitude. »

Sur la réputation de Gattuso quand il était joueur

« Si quelqu’un joue en tant que milieu et que sa force principale est la grinta, ça ne veut pas dire qu’il va poursuivre avec la même approche en tant que coach. Autrement comment ferait un ancien gardien en tant que coach ? Malheureusement le football vit sur des stéréotypes et clichés. Gattuso grognait quand il était joueur, normal qu’il grogne autant en tant que coach. Rino a étudié, a travaillé dur. Maintenant il propose aux joueurs le style de jeu qu’il aime, basé sur la possession, les passes, il essaye de rendre les tifosi heureux avec son jeu. Je vais admettre que je peux voir les idées de jeu de mon Milan dans l’équipe de Rino. Les joueurs ne sont pas les même mais on ne peut pas tout avoir … »

Sur son sapin de noël et le 433 de Gattuso

« Seedorf et Kaka avaient des caractéristiques différentes de Calhanoglu et Suso mais le désir de soutenir le milieu et laisser un homme devant à la bataille avec les défenseurs est toujours là. Les milieux qui viennent de loin font la différence, vous avez vu Jack Bonaventura contre la Samp ? Course parfaite dans le cœur du jeu pour trouver le centre de la droite ! Et quelle course de Calabria ! Rino appuie sur les bons boutons. Biglia ne pouvait pas devenir un flop en une nuit après avoir joué comme il a joué à la Lazio. Rino l’a motivé, lui a donné des conseils et maintenant vous voyez le résultat. Derrière, Bonucci et Romagnoli bougent en même temps, ce Milan concède peu de buts parce que c’est un bloc solide où tout le monde aide à défendre. Les croyances de Gattuso sur le banc sont sa manière de vivre le football. Si c’était un coach étranger, les gens diraient que c’est un personnage. Il a fait revivre Milan, lui a donné un style et une identité. Je suis content pour lui et pour tous les tifosi Rossoneri ce qui m’inclue. »

« Connaissant Gattuso, il est toujours à la recherche de la perfection. Il a tellement de fois crié sur Seedorf, Kaka ou Inzaghi sur le terrain ! Il voulait toujours mener le pressing, croyez-moi, Rino ne prend jamais rien pour gagné. Milan peut atteindre la Champions League si ils continuent sur ce rythme mais on ne doit pas mettre trop de pression sur lui. Vu d’où ils sont partis, les voir aujourd’hui peut-être dans la zone Champions League est déjà un grand résultat. Finir devant l’Inter serait un grand succès mais jusqu’à présent ils ont tellement été en difficulté que j’ai peur qu’ils soient obligés de chasser la Roma ou la Lazio pour un top 4. »

Un message final pour Gattuso

« C’est comme un frère pour moi, nous parlons souvent. On a partagé tellement de choses, je le dis du plus profond de mon cœur, ses succès je les ressens comme si c’était les miens. Je lui dis : accepte les éloges qui viennent à toi mais oublie-les vite. Souviens-toi que ceux qui te complimentent aujourd’hui sont prêts à te critiquer demain. »

 

Propos traduits par @Schicketto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s