Analyse tactique, focus sur Sandro (Benevento)

21 défaites en 25 matchs, 10 petits points au classement et le maintien semble loin, à 11 points, mais Benevento et son président Oreste Vigorito n’abandonnent pas et ne rendent pas les armes. C’est pourquoi le club samnite a mis à disposition du coach Roberto De Zerbi de nombreuses recrues au mercato d’hiver. Des joueurs au niveau de la première division comparé à ceux ayant commencé cette saison historique, la première du club en Serie A. Des noms importants, parmi lesquels l’ancien Brésilien de Tottenham, Sandro ainsi que le français Bacary Sagna, en tribune comme spectateur pour assister au match contre le Napoli.

10 joueurs recrutés au mercato hivernal. [Transfermarkt]

Des joueurs qui ne sont pas que des noms mais qui sont bel et bien compatibles avec le projet tactique du coach De Zerbi, parce que la tentative désespérée de Benevento pour se maintenir passera par les idées de son entraîneur. Même contre le Napoli, les giallorossi ont tenté de mettre en place ces idées: projections dans la profondeur à la recherche d’un coéquipier entre les lignes pour contrer le pressing haut des napolitains, obligeant la ligne défensive adverse à reculer.

Pour mettre en difficulté deux équipes comme celles de Eusebio Di Francesco et Maurizio Sarri, qui combinent possession dans le camp adverse et pressing haut, De Zerbi a privilégié la présence de Guilherme comme faux 9, un joueur capable de revenir au cœur du jeu, derrière les milieux adverses. Dans cette zone Guilherme peut se déplacer librement tout en apportant du soutien défensif au reste de son équipe. De plus, les caractéristiques techniques de l’ancien du Legia Varsovie lui permettent, une fois le ballon reçu, de rapidement se tourner et de fixer la ligne défensive adverse.

Au cœur de cette équipe, un joueur: Sandro, l’ancien des Spurs. Contre le Napoli le brésilien a disputé un bon match, 50 ballons joués pour 89% de passes réussies ainsi que 2 passes longues réussies sur 4. Contre la Roma il a été un peu plus imprécis techniquement et défensivement, 84% de passes réussies et 4 ballons perdus. Alors oui, nombreuses des passes de Sandro sont latérales mais le milieu brésilien a été recruté pour solidifier le milieu de terrain,  faire la liaison entre la défense et le milieu ainsi que pour soutenir les deux centraux Andrea Costa et Berat Djimsiti.

De manière générale certains aspect du jeu de Sandro devront être perfectionné au fur et à mesure des matchs et il devra trouver des automatismes avec ses coéquipiers mais après seulement 4 apparitions avec Benevento, Sandro est déjà un indéboulonnable du onze titulaire, source d’espoir pour l’opération maintien.

 

@MicheleTossani

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s