Federico Chiesa: se faire un nom

Depuis 2 ans, un jeune génois de naissance foule les pelouses de La Botte avec talent et une certaine classe. Son nom vous parlera peut-être, il s’agit de Federico Chiesa. Fils de l’ancien international italien Enrico Chiesa, le jeune joueur formé à la Fiorentina appartient a une fratrie de footballeurs et joue en professionnel sous les couleurs de la Viola depuis 2016, tout comme son père de 1999 à 2002.

federico chiesa

Federico Chiesa a débuté chez les professionnels lors la première journée de la dernière édition de Serie A (2016-2017) sur le terrain de la Juventus, qui aboutira sur une défaite des florentins sur le score de 2-1. Chiesa a été lancé dans le grand bain par le tacticien Paulo Sousa et tout au long de cette saison il est devenu une pièce maîtresse aux côtés de Kalinic, Badelj et autres Bernardeschi notamment dans le système en 3-5-2 mis en place par le portugais. L’international espoir italien devient un titulaire en puissance et se trouve impliqué dans 6 buts de son équipe toutes compétitions confondues (4 buts et 2 passes décisives) en 34 matchs, ce qui est un excellent total pour un joueur évoluant dans sa première année en professionnelle. Sa première réalisation intervient lors de la rencontre face à Qarabag en Décembre 2016 en Ligue Europa. Il va d’ailleurs inscrire son premier but en championnat un mois plus tard face au Chievo, le 21 Janvier 2017. Pour sa 30ème apparition en Serie A face à Bologne, il inscrit sa première des 4 réalisations en 2017-2018 qui se solde sur une victoire de la Viola face au rival bolognais. Cette saison, et malgré le changement d’entraîneur et de disposition tactique avec le 4-3-3 mis en place par Pioli, Chiesa reste un joueur important dans le 11 de la Fio. Pour preuve le jeune Federico a joué à 19 reprises sur 22 rencontres possibles. Le plus souvent il est utilisé comme ailier droit par l’ancien entraîneur de la Lazio.

 

Au niveau international, Federico Chiesa a participé au dernier Championnat d’Europe espoirs en 2017 en Pologne avec notamment Caldara, Pellegrini et Petagna mais il est également devenu international A pour la première fois en juin dernier face à St-Marin en amical. L’ailier florentin est certainement voué à devenir un joueur régulièrement sélectionné par le futur sélectionneur de la Nazionale s’il continue de progresser comme il le fait à l’heure actuelle.

Cependant, il faudra peut-être partir à l’étranger pour que Chiesa fils passe un cap et devienne un excellent joueur, celui qui fait la différence lors des moments clés.  Malgré la vague de départs de cadres (Kalinic, Bernardeschi, Vecino, Valero) et l’arrivée de nouvelles recrues (Giovanni Simeone, Benassi), Federico Chiesa n’a pas changé de chemise cette saison. Mais en cas d’excellente saison, il n’est pas dit que le jeune italien s’éternise à Firenze car les sollicitations devraient être nombreuses.

Plutôt habile techniquement, Chiesa est capable de servir les attaquants qui l’accompagnent à la perfection grâce à ses quelques passes lumineuses permettant de créer une occasion de but. Le jeune Federico est également un joueur tentant énormément sa chance, en moyenne il frappe 3,3 fois au but par match, en Serie A, seul Lorenzo Insigne fait mieux avec 4,2 tirs. Sa facilité à dribbler et éliminer facilement des joueurs en un contre un fait de lui une cible de faute subies plus facile. Il se distingue aussi par une grande agilité qui se traduit par une résistance dans les duels un peu plus rugueux. Sa polyvalence au niveau offensif est un plus pour son entraîneur qui l’a placé à plusieurs postes de l’attaque cette saison. Cependant, son jeu consiste a prendre des risques pour lui et son équipe. En effet, ses dribbles peuvent engendrer des pertes de balles qui, elles, peuvent amener à une contre-attaque adverse. Sa fougue peut aussi être un facteur de manque de concentration qui font que lors de certains matchs il passe complètement a côté comme le dernier en date face à l’Hellas Verona (lourde défaite sur le score de 1-4 à l’Artemio Franchi). Federico Chiesa est un joueur doté d’un grand talent qui pour l’instant n’est pas trop mal exploité par Stefano Pioli. S’il continue a être de plus en plus décisif pour la Fiorentina durant cette saison puis éventuellement la saison prochaine, Chiesa pourra avoir de plus grandes ambitions dans sa carrière que ce soit en club ou en sélection.

Un départ de Firenze dès l’été 2018 pourrait-être prématuré mais pour l’été 2019, avec un peu plus de maturité et d’expérience, cela pourrait-être le bon moment pour lui de quitter la Viola pour un club de plus haut standing. Que ce soit en Italie ou à l’étranger ce qui lui permettrait de se mesurer aux défenses étrangères à la Serie A et ainsi se faire un nom et ne plus simplement être le fils de quelqu’un.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s