Nicola Legrottaglie «D’ici à la fin du championnat, la Juve et le Napoli vont lutter.»

Nicola Legrottaglie s’est exprimé aux micros de TuttoMercatoWeb concernant l’actualité du championnat Italien. L’ex-international italien s’est exprimé sur la course au Scudetto ainsi que sur Dybala, Lisandro Lopez et Barella.

legrottaglie.jpg

La course au Scudetto « D’ici à la fin du championnat, la Juve et le Napoli vont lutter. Les bianconeri restent les favoris du fait de leur effectif et de leur expérience. Ce sera un duel digne de notre championnat.  Même si Naples venait à acheter des « gros » joueurs, ils ne seraient pas déterminants dans la lutte pour le titre. Sarri va difficilement changer quelque chose dans ses titulaires. L’avantage sera néanmoins que les titulaires se reposeront dans les matches européens, donc le mercato sera important en ce sens. En tout cas, Verdi est un super joueur. Si le Napoli l’a choisi, c’est parce qu’ils ont étudié ses caractéristiques et considéré qu’il est cohérent avec le système de Sarri. »

(Simone Verdi a finalement refusé de quitter Bologna en pleine saison ce mardi 16 janvier. ndlr)

Sur Dybala  « Tous les joueurs que la Juve achète finissent par convaincre. C’est rare que la Juve fasse erreur, c’est une société si réfléchie qu’elle est capable lors d’un mercato de prendre deux joueurs pour faire la différence. Même si quelqu’un venait à partir cet été, ça ne déterminerait pas le parcours de la Juventus, un club structuré pour gagner pendant encore dix années de suite. »

Lisandro Lopez à l’Inter « Il a les caractéristiques, notamment physiques, pour s’adapter au football italien. Il faudra qu’il intègre le système interiste, un système qui travaille sur des principes précis. Il aura besoin de deux ou trois mois pour s’adapter, ce sera ensuite à lui d’accélérer le processus. »

Sa nouvelle vie « Je fais mon Master et en juin, j’aurais le diplôme pour devenir entraîneur. Ensuite je serai prêt. J’essaye de façonner mon modèle, mon identité. Je prends exemple sur les nombreux entraîneurs importants que j’ai eu, mais dans ma tête, je veux être en avance sur les autres. J’aime le jeu offensif, même si en Italie on se concentre plutôt sur le fait de ne pas encaisser de buts… »

Sur Barella « Je n’avais aucun doute sur son potentiel. L’inquiétude était au niveau physique, mais c’est un joueur qui sait comment se déplacer, a un don inné que les autres n’ont pas, et ça fait la différence. Il faut voir comment se fera sa progression physique. Techniquement, il est à la hauteur de la Juve. »

Sur son expérience à Cagliari et le licenciement « On a eu avec Rastelli (l’ex entraîneur, ndlr) quelques problèmes. Quatre défaites de rang ont alimenté un pessimisme ambiant. Le président a choisi de changer quelque chose, mais on faisait aussi des choses positives. On avait besoin de temps. Mais le football est ainsi, il faut l’accepter. »

Propos traduits par @cazatizi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s