AS Roma: une attaque pas très Schick.

Défaite contre le Torino (en Coppa Italia), contre la Juventus, match nul contre Sassuolo, victoire à la 94’ contre Cagliari et une autre contre une SPAL rapidement réduite à dix. Voilà le rythme de marche de la Roma de Eusebio Di Francesco lors des dernières journées; 3 victoires, 3 nuls, 3 défaites lors des 9 derniers matchs, toutes compétitions confondues.

Le grand démérite de cette situation revient à une attaque toujours plus décousue, incapable de marquer plus d’un but par match -à l’exception du 3-1 contre la SPAL- l’attention revient donc sur l’insertion de Patrik Schick ou mieux vaut dire l’insertion ratée du Tchèque. Arrivé comme le grand coup de la Roma au mercato estival, longtemps resté sur la touche en raisons de problèmes physiques, depuis qu’il a rejoint l’équipe première l’ex-sampdoriano n’a pas encore réussi à s’imposer dans une Roma qui peine offensivement, 7ème attaque de Serie A avec 27 buts marqués. En effet, l’attaquant tchèque peine à briller sur l’aile droite dans le 4-3-3 de base de la Roma, mais le fait qu’il rencontre des difficultés à passer d’avant-centre à ailier droit n’est pas une surprise, tellement que Giampaolo, son ancien entraîneur à la Samp, avait émit sa réticence quant à la transformation tactique qui se profilait pour l’attaquant. 

le zone di campo dove ha giocato schick. spesso si è trovato in posizine più bassa di pellegrini.
Heatmap de Schick contre Sassuolo. (source: InStat)

Dans son 4-3-3, Di Francesco demande à ses ailiers de constamment repiquer dans l’axe pour être aux côtés de l’avant-centre (Dzeko), ce mouvement vers l’axe est en complément du débordement d’un milieu ou du latéral. Les dédoublements des latéraux étaient une des clés du jeu de Di Francesco lorsqu’il était à la tête de Sassuolo et il a cherché à reproduire ces actions avec les giallorossi.

 

 

S’il est vrai que l’entraîneur Italien a partiellement changé ses principes de jeu depuis sa prise de fonction à la Roma, désormais moins obsédé par la verticalisation, la Roma est donc un mix entre le jeu de Di Francesco et celui laissé par son prédécesseur Spalletti plutôt qu’une copie de Sassuolo. Il est évident que l’entraîneur de la Roma soit resté fidèle à certains de ses principes dont l’apport des latéraux et la recherche d’une ligne défensive haute.

JadedSecondhandDutchsmoushond-max-14mb
Schick mal positionné sur l’aile droite et bloque une solution pour Florenzi. (source: InStat)

En ce qui concerne Schick, ce sont justement les combinaisons avec le mezz’ala et le latéral qui posent problème. L’ancien attaquant de la Sampdoria a éprouvé des difficultés à jouer avec ses coéquipiers, manque d’automatisme et de synchronisation. Si Pellegrini s’est montré mobile et capable de jouer aussi bien dans la verticalité que dans la largeur et donc de libérer l’espace que devrait occuper le Tchèque, ce n’est pas aussi efficace lorsque c’est Strootman qui occupe le milieu, l’Hollandais étant moins mobile que Pellegrini il y a donc moins de dynamisme et d’harmonie entre le Tchèque et le milieu de terrain. Ensuite, quand l’action se développe de l’autre côté du terrain et donc quand Schick doit occuper la surface de réparation avec Edin Dzeko le Tchèque se retrouve souvent dans la même zone que le Bosnien ne permettant pas à la Roma d’occuper pleinement la surface adverse. 

Schick, à des défauts dans le placement, au point de perdre divers ballons (12 ballons perdus vs Sassuolo) et en enchaînant les mauvais choix ballon au pied. Ce n’est pas un hasard si la Roma a retrouvé de la fluidité et s’est amélioré en seconde période contre Sassuolo quand El Shaarawy a remplacé le Tchèque.

Bien sur la reconversion tactique de Schick va demander du temps et il n’est pas impossible qu’il réussisse. Ce qui est (souvent) demandé à Di Francesco en conférence de presse c’est s’il va changer son schéma en faveur d’un 4-2-4 afin d’associer Dzeko et Schick, un système qui correspondrait plus aux caractéristiques du numéro 14. A ce jour, l’entraîneur des giallorossi semble peu convaincu par cette alternative qui reste pour le moment un plan B.

 

@MicheleTossani , @EnzoCalcio 

Source des data: InStat

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s